BusinessCoachingConsultingInvestment19 août 2021by administrationvg0Qu’est-ce que L’amortissement?

https://administrationvg.com/wp-content/uploads/2021/08/amortissement-1280x850.png

Le terme est plus simple à comprendre qu’on le pense, en effet, il s’agit simplement d’une constatation de la dépréciation d’un bien.

L’amortissement fait référence à la perte de valeur subie par un bien en raison de l’écoulement du temps ou encore, de l’obsolescence. L’entreprise peut, chaque année où il possède ce bien, déduire de ses impôts, une somme représentant la perte de valeur du bien subie dans le courant de l’année.

Le fisc a dû tenir compte du fait que les biens ont différentes vitesses de détérioration. Effectivement, un mobilier ne s’use pas à la même vitesse qu’un ordinateur, qu’un immeuble ou encore qu’une caisse enregistreuse. Pour chaque catégorie d’actif, un pourcentage de la déductibilité permise a été déterminé. Pour vous donner un exemple, si vous achetez un mobilier à 10 000$ vous pourrez en déduire 20% du coût chaque année. Ainsi, si vous aviez un revenu imposable de 50 000$, vous pourriez en déduire 2000$ ce qui vous ferait économiser 767$.

Qu’est-ce que la règle de la demi-année?

Un autre aspect important à connaître en lien avec l’amortissement est la règle de la demi-année. Lorsque l’entreprise achète un bien amortissable, pour la première année d’imposition, la déduction liée à ce bien est limitée. En effet, seulement la moitié de la déduction habituelle est déductible. La règle de la demi-année s’applique quel que soit le moment auquel vous acquérez le bien dans l’année.

Par conséquent, toutes choses étant égales par ailleurs, il est souvent logique d’acquérir des biens amortissables vers la fin de l’année plutôt qu’au début de l’année, puisque la déduction liée à l’amortissement sera la même.

Qu’est-ce que la récupération d’amortissement?

Si nous revenons à la base, l’amortissement a pour vocation de contrer les effets de la désuétude d’un bien. Or, il peut arriver, qu’en réalité, il n’y ait pas de désuétude. Par exemple, en immobilier, les biens prennent généralement de la valeur. Il est tout de même possible d’amortir un bien immobilier à la hauteur de 4% annuellement. Cette situation générera, au moment de la vente, une récupération d’amortissement, c’est-à-dire, l’amortissement déduit lors de la détention de l’immeuble se transformera en revenus imposables.

Est-il obligatoire de déduire de l’amortissement?

Non, c’est un choix fiscal que vous devriez prendre, accompagné des conseils de votre comptable ou fiscaliste.

Est-ce à conseiller de prendre de l’amortissement?

En analysant la situation de manière rationnelle, il est plus avantageux de sauver un dollar d’impôt aujourd’hui et de remettre ce même dollar, plus tard, au moment de la vente. Pourquoi ? Car la valeur de l’argent diminue avec le temps. En effet, depuis l’an 2000, le prix du panier d’épicerie a augmenté d’environ 240%*. La perte de valeur de l’argent est donc réelle et significative.

 

Ceci étant dit, il faut également tenir compte de ce que vous ferez avec l’argent épargné en impôts. Si vous êtes pour la dépenser, dans ce cas, il serait peut-être mieux de ne pas prendre d’amortissement et d’ainsi réaliser de « l’épargne forcée ».

 

 

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à nous contacter : contactez-nous

Voir nos autres articles : https://administrationvg.com/blog/

Effectuer vos calculs : Calculatrices financières (calculatrices-financieres.ca)

* Source : Un panier d’épicerie en hausse soutenue depuis 20 ans | La Presse

Share

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *